La route à l'époque en Suisse

Un vieux panneau béton dans un canton Alémanique. Il est écrit "Sauf riverains". Merci à Mr Ludo Ratajczak pour cette photo. (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Les routes en Suisse ont suivi la même évolution que le reste de l'Europe jusqu'à une époque récente. A l'époque Romaine, les grandes voies traversaient le pays et étaient équipées de relais pour changer de chavaux, d'auberges, de bornes miliaires, etc. Puis, au moyen-âge, les nouveaux maîtres du pays ont utilisé, comme partout, les anciennes voies Romaines. Mais sans entretient, ces routes se sont dégradées. Par la suite, les différents autorités qui régnaient sur les territoires de la future Suisse, ont commencé à reconstruire les routes existantes et à en créé de nouvelles.

A cette époque, petit à petis, les cantons se sont libérés l'un après l'autre du joug de leurs occupants et se sont alliés pour résister aux envahisseurs, mais les cantons étaient totalement indépendants les uns des autres. C'est en 1815 que les cantons se sont regroupés en confédération. Ils faisaient donc tous partie du même pays mais ils gardaient une certaine autonomie les uns par rapport aux autres.

Chaque canton de fait a eu sa propre réglementation routière, et du coup, on retrouve des reliques des anciennes routes différentes d'un canton à l'autre. Certains cantons par exemple, ont eu des bornes kilométriques, alors que certains autres n'en ont jamais eu. Cependant, au début des années 1930, une régle a été imposée à tous les cantons au niveau des panneaux de localités et de direction. Ils devaient être bleus pour les routes principales et blancs pour les routes secondaires. En outre, les panneaux de fin de localité devaient afficher le nom des prochaines villes et leurs distances. De plus, à la fin des années 1940, la Suisse sous la pression de l'A.C.S. (automobiles club Suisse) s'est équipée un peu partout de panneaux béton. Il y avait une dizaine d'usine en Suisse fabriquant ce genre de panneau jusque en 1970, date à laquelle les autorités Suisses interdirent la livraison de ces panneaux aux canton pour une question de sécurité routière.

Je vais donc vous présenter ces reliques canton par canton, mais j'avoue, que pour l'instant, je n'ai fouillé que peu de canton. Vous verrez donc les cantons de Genève, Vaud, Valais et Berne. Pour les autres, il me reste encore tout à découvrir.

Les douanes et limites de canton

Borne limite de canton entre Berne et Fribourg près de Kerzers sur la route Suisse No 22. On voit le fameux ours des armoiries de Berne.

Vu qu'en Suisse les douanes sont gérées par un département fédéral et que les limites de canton touchent forcément plusieurs cantons, je vais faire un sujet spécial sur ces objets dans cette première partie des reliques Suisses avant de passer aux spécificités de chaque canton.

Il faut savoir que, les cantons ont prélevé des taxes douanières à leurs frontières même avec les autres cantons suisses et que, ce n'est qu'en 1848, que fut décidé l'abandon des douanes entres les cantons de la confédération.

Limite cantonale entre Vaud et Neuchâtel
Superbe borne délimitant les cantons de Vaud et Neuchâtel sur la route Suisse No 5. Ici le côté Vaudois avec ses armoiries
Limite cantonale entre Vaud et Neuchâtel
Sur le profil de cette borne il est écrit "1881" et "1954". Malheureusement, je ne sais pas à quoi correspondent ces dates...! Ici le côté Neuchâtelois et ses armoiries.
Mies, Vaud (CH)
Ces bornes sont récentes, mais elles ont le mérite d'être en béton. Pour une fois, les autorités n'ont pas apposé un simple petit panneau de métal. Ces bornes sont installées sur chaque route qui entre sur le territoire Vaudois. Celle là est à la limite Vaud - Genève.
Dompierre, Fribourg (CH)
Ces bornes aussi sont très récentes (1991), mais elles aussi ont le mérite d'être en béton. On peut voir la croix Suisse et les armoiries de Fribourg, l'écusson noir et blanc. Il y a aussi la date d'entrée de ce canton dans la confédération. Elle se trouve à la limite Fribourg - Vaud

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.ch
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

21.01 | 18:11

Bonjour Ivan. Merci de votre commentaire. Il n'y a pas qu'en France cette histoire d'amour, toute l'Europe est contaminée par des tarés en mal de reconnaissance

...
04.01 | 16:57

la France et Les Giratoires c'est une histoire d'amour aussi Merci Mario pour c'est coup de Geule

...
28.10 | 17:13

Bonjour,
la Mémoire de Veyrier cherche des infos sur une borne routière? située au 257 rte de Veyrier marquée 6K. Avez-vous quelque chose? Merci
J.-D. Duriaux

...
09.08 | 19:17

Merci de votre réponse. Pas de quoi être désolé, la ballade était sympa. Cordialement.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE